Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/595

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



VINGT-DEUXIÈME DYNASTIE
NOMMÉE TSING,
MAINTENANT RÉGNANTE


Qui compte jusqu’à ce jour trois empereurs.


CHUN TCHI. Premier empereur.
A régné dix-sept ans.


On ne sait pas trop ce que devint l’usurpateur que les Tartares poursuivirent pendant quelque temps : il y en a qui croient qu’il fut tué dans un combat par Ou fan guey. Ce général chinois reconnut trop tard la faute qu’il avait faite, d’avoir eu recours aux Tartares pour se délivrer du tyran, et il disait quelquefois qu’il avait fait venir des lions pour chasser les chiens.

Cependant il reçut des mains de Chun tchi la dignité de roi, et le titre de Ping si, qui signifie pacificateur d’occident. On lui assigna pour le lieu de sa résidence la ville de Si ngan fou, capitale de la province de Chen si, laquelle avait été ravagée par le fer et par le feu.

Chun tchi se voyant maître des provinces septentrionales, tourna ses armes vers les méridionales, pour les soumettre entièrement à son obéissance. On avait proclamé empereur à Nan king un petit-fils du treizième empereur de la dynastie précédente, nommé Hong quang. Il fut pris, conduit à Peking, et étranglé.   Les Tartares entrèrent ensuite dans la province de Tche kiang, et en assiégèrent la capitale. Lo vang, qui en était roi, et qui refusa le titre d’empereur, monta sur les murailles, et à genoux il supplia les Tartares d’épargner son peuple, et que s’il leur fallait une victime, il s’offrait volontiers pour sauver la vie à ses sujets. En même temps il sort de la ville, et s’abandonne à la discrétion du vainqueur.

Long vou, autre petit-fils de Chin tsong, ou Van lie treizième empereur de la dernière dynastie, fut proclamé empereur dans la province de Fo kien. Mais à l’approche du conquérant, toutes les villes ouvrirent leurs portes ; ce prince ne put échapper à la mort, et il fallut que son sang affermÎt cette conquête. Il y eut dans ce temps-là un homme de fortune nommé Tchin tchi