Page:Dubuisson - Armorial des principales maisons et familles du royaume, tome 1, 1757.djvu/23

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


DES PIECES HONORABLES.


Les Pieces honorables sont ainsi nommées parce que ce sont les premieres pieces qui aient été mises en usage dans l’Art Héraldique, & parce que plusieurs Maisons illustres en portent depuis l’invention des Armoiries.

Ces Pieces, lorsqu’elles ne sont point accompagnées d’autres pieces ou meubles, occupent à peu près le tiers de la largeur de l’Ecu, leurs extrémités en touchent ordinairement les bords : elles sont au nombre de neuf.

Le Chef,
La Fasce,
Le Pal,
La Croix,
La Bande,
La Barre,
Le Chevron,
Le Sautoir,
Le Franc-Canton.

Le Chef occupe la premiere & la plus haute partie de l’Ecu. Il représente le Diadême des Rois, & aussi le casque de l’homme de guerre ou de l’ancien Chevalier.

La Fasce est placée au milieu horizontalement : elle représente l’écharpe que l’on portoit autrefois à la guerre.

Le Pal occupe le milieu perpendiculairement : il représente un pieu posé debout, & est une marque de Jurisdiction.

La Croix s’étend par ses branches jusqu’aux bords de l’Ecu & laisse quatre cantons vuides aux coins. On voit grand nombre de croix de diverses sortes dans les Armoiries. Le Pere Menestrier en compte quarante ; on ne fait ici mention que de celles qui sont les plus en usage. Ces diverses croix furent prises pour armes par les Gentilshommes qui partirent pour les Croisades, la premiere fut en 1096, sous le regne de Philippe I.

La Bande est posée diagonalement de la droite du haut de l’Ecu vers la gauche du bas, & représente