Page:Duplessis - Un monde inconnu, Tome 1, 1855.djvu/217

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
211
inconnu

l’aimaient autant pour sa bonté qu’ils le redoutaient pour son courage, et il n’y avait pas un seul homme parmi ses propres assassins qui n’eût joué sa vie pour racheter celle qu’il avait aidé à ravir.

Nous dînâmes de bonne heure à Tacubaya, et M. L… me proposa ensuite de retourner à Mexico afin de pouvoir assister à la promenade. Nous prîmes donc congé de Lefèvre et à cinq heures au plus tard nous arrivâmes au Paseo.