Page:E. Feydeau - Souvenirs d’une cocodette, 1878.djvu/120

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE IV

Gravures incluses dans Souvenirs d’une cocodette
Gravures incluses dans Souvenirs d’une cocodette
Mon entrée dans le monde. — Mes préparatifs de toilette. — Description de ma robe de bal. — Les salons de l’Hôtel de Ville. — Je produits un effet immense. — Première désillusion. — Mon succès se consolide. — Le marquis de B***, — Je suis demandée en mariage. — Je suis accordée. — Visite de ma tante Aurore. — Elle me prépare au mariage. — Conseils de ma tante. — Je me marie en pleurant.



À peine fut-elle délivrée de la grossesse qui la gênait, ma mère redevint plus jeune, plus jolie, plus appétissante que jamais. Pour moi, ma rentrée à Paris fut le point de départ d’une existence toute nouvelle. J’allais faire « mon entrée dans le