Page:Encyclopédie méthodique - Arts aratoires, T01.djvu/303

La bibliothèque libre.
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
287

_____________________________________________________________
_____________________________________________________________


P


Paillasson ; assemblage de pailles longues de froment, ou de seigle, qu'on attache ensemble, & dont on fait uns espèce de couverture pour les plantes délicates.

Paillot ; c'est l'élevation du terrain qu'on pratique dans certains cantons entre les ceps de vigne.

Palis ; clôture qu'on fait avec des palés, ou perches.

Palissade ; c'est un arrangement d'arbres ou d'arbrisseaux plantés près-à-près, & formant une espèce de tapisserie verdoyante.

Dresser une palissade ; c'est la tondre avec le croissant.

Palissage ; c'est l’action d'attacher à un mur ou un treillage les branches des arbres ou arbrisseaux.

Palisser ; c'est attacher les rameaux des arbres au mur, ou au treillage d'un espalier.

Palonier : morceau de bois auquel on attache les traits des chevaux.

Pampre ; branche de vigne garnie de feuilles & de fruits.

Panier ; c'est ún vase d'osier. On se sert à la campagne de panier à claire-voie pour séparer la terre des pierres ou mottes nuisibles.

Paradis ; c'est le nom qu'on donne à une espèce de pommier nain.

Parasites ; (plantes) c'est le nom qu'on donne aux plantes qui vivent de la substance d'autres plantes sur lesquelles elles végètent.

Parterre ; c'est la partie d'un jardin où l'on fait venir des fleurs.

Passer à la claie ; c'est jeter la terre sur une claie à claire-voie, afin d'en séparer les pierres.

Patte-d'oie ; c'est la disposition de plusieurs allées qui aboutissent à un centre commun.

Peau ; c'est l'enveloppe des parties intérieures des plantes.

Peler ; c'est enlever des allées d’un jardin la terre, l'herbe ou le gazon inutiles.



Pelle ; instrumentde bois ou de fer, plat & large, pour remuer les grains, ou pour ramasser la terre et la rejeter de côté.

Pépiniere, c'est l'endroit où l'on rassemble & l'on élève différentes espèces d'arbres.

Pépinieriste ; jardinier qui élève plusieurs espèces d'arbres dans une pépinière, & qui en fait commerce.

Percer ; ce terme se dit d'un arrosement dont l'eau doit percer par en-bas la caisseoù l'on cultive une plante.

Perchée ; c'est la manière de palisser la vigne latéralement.

Perchis ; clôture qui se fait avec des perches.

Perdue ; (branche) c'est la branche que l'on épargne à la taille, & qu'on laisse derrière les autres branches en espalier.

Perpendiculaire (branche) c'est la branche qui monte droit, soit de la tige, soit du tronc de l'arbre.

Pic ; instrument de fer pointu & acéré pour remuer la terre dure & pierreuse.

Pied d'une plante ; c'est la partie de la plante qui est à la superficie de la terre.

Pierre naxienne ; c'est une sorte de pierre à aiguiser.

Pieutrer ; c'est passer le rouleau sur les terres qu'on veut unir.

Pilastre de treillage ; corps d'architecture long & étroit, fait d'échalas en compartiment.

Pile de fumier ; c'est un tas de fumier que l'on garde pour s'en servir dans l'occasion.

Pince, barre de fer ronde, aiguisée par un bout en biseau, dont on se sert pour ébranler & arracher des corps durs.

Pincer ; c'est, avec l'ongle, casser l'extrémité d'un rameau tendre.

Pioche ; c'est un outil de fer, courbé & tranchant, pour fouiller les terres.