Page:Fabre - Une nouvelle figure du monde. Les Théories d’Einstein.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Le principe de la relativité universelle.


I. — La loi de gravitation 
 192
A) Rappel. — Signification et application du principe de l’équivalence. — L’« espace » 
 192
B) Établissement mathématique de la loi de gravitation 
 196
II. — Les lois physiques et le tenseur énergie 
 199
III. — Les expériences cruciales 
 201
A) Équations du mouvement d’une particule dans un champ de gravitation 
 201
B) Le mouvement du Périhélie de Mercure 
 202
C) Déviation d’un rayon lumineux 
 204
D) Déplacement des lignes du spectre 
 207


Valeur des théories de la relativité.


Valeur positive de la théorie. Témoignage favorable de leur genèse, 209. — de leur logique, 211. — de leur fécondité, 212. — de leur commodité, 213. — Signification de l’espace-temps, 214. — Attitude des savants : Négation (Lecornu), 216. — Modification (Guillaume et Varcollier), 219. — Acceptation (Langevin), 220. — Acceptation interprétative, 221 
 209
Valeur logique de la théorie. Part de l’interprétation, 222. — Critique de l’hypothèse fondamentale : ondulation ou émission, 222. — Validité logique de l’extension du principe aux sciences biologiques : le vieillissement physiologique, 224. — L’interversion des phénomènes, le sens commun et le principe de causalité, 224. — Objection nominaliste : le langage sous entend-il un ordre vrai de succession, 225 
 222