Page:Fabre d'Églantine - Rapport fait à la convention nationale, 1793.djvu/1

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CONVENTION NATIONALE


RAPPORT
FAIT
À LA CONVENTION NATIONALE,
Dans la séance du 3 du second mois de la seconde année
de la République Française,
Au nom de la Commission chargée de la confection
du Calendrier ;
Par Ph. Fr. Na. FABRE D’ÉGLANTINE,
Député de Paris à la Convention Nationale.
Imprimé par ordre de la Convention.

La régénération du peuple français, l’établissement de la République, ont entraîné nécessairement la réforme de l’ère vulgaire. Nous ne pouvions plus compter les