Page:Fauche - Le Mahâbhârata, tome 4.djvu/92

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LE COMBAT AVEC L’YAKSHA.

Vaîçampâyana dit :

Ce Rakshasa mort, l’auguste roi, fils de Kountî, revint à l’hermitage de Nara et de Nârâyana, où il mit son habitation. 11,524.

Il rassembla tous ses frères, accompagnés de Draâupadî, et, rappelant à propos la victoire de Bhîmaséna, il tint ce discours : 11,525.

« Quatre années se sont écoulées depuis que nous marchons avec bonheur dans la forêt ; et Bîbhatsou, qui a conclu cet arrangement, touche à la cinquième année.

» Maintenant qu’il a atteint le roi des monts, le Swéta, la sourcilleuse montagne, pleine de massifs fleuris d’arbres, paré d’une fête continuelle par les abeilles et les kokilas dans l’ivresse, par les tchâtakas et les paons, rempli de