Page:Feller - Dictionnaire historique - 1797 - T01, plus Vie.djvu/103

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


CHRONOLOGIE. Qn Rois des Parthes. ( Voyei te qui est dit ci-devant de ce royaume , apTis l’article dt la Syrie , pag. Sd. ) Praatace, peu de mois, l’an de J. C. i’à Orodes II, quelques mois, i5 Vonones I , ï5 Aitabane III , 18 Tiridate , 35 Artahane , rétabli , 36 Cinname , peu de jours. Ar rabane , réiabli , meurt , 4^ Vardanes , chassé , 4^ Gotliarze , 4-^ Vardanes , rétabli , 4^ Gotharze , rétabli , ij Vonones II , peu de mois f 5o Vologese , N < ArtabanelV, y ^’ Pacore II , 90 Chosroès 1 , 107 Parthamaspates , 117 Chosroès , rétabli, 117 Vologese II , i33 Vologese III , 189 Aitabane V, dernier roi des Parthés Arsacides , ai4 > tué en aa6 SECOND EMPIRE DES PERSES. A, .RTAXEEcÈs, simple soldat Persan , qui se prétendoit issu des anciens rois de Perse , se révolta en 2,0.6 contre Artahane , dernier roi des Parthes. Il commença par se rendre maître de la Parthie , et ayant remporté quelques avantages sur Artahane il le tua dans une bataille qu’il lui livra. Ainsi ce rehelle rétahlit l’empire des Perses, qui avoit fini sous Darius , et qui subsiste encore aujourd’hui, mais qui a passé à des princes de différente nation. Cet empire eut premièrement i8 princes , depuis Artaxercès jusqu’à Jezdégirdes III, lequel fut tué par Omar , roi des Sarrasins, qui lui succéda. Les Sarrasins en furent maîtres durant4i8ans. Ils en furent dépossédés en io5i par le sultan G-élal-Edin. Ses successeurs en furent souverains jusqu’en 1396 , que Tamerlan s’en empara, à la tête de 20,000 Tartares. Quatre princes de la faction dite du Bélier noir, succédèrent à Tamerlan jusqu’en 1467, qu’Usum-Cassan, de la faction du Bélipr blanc , qui n’étoit que gouverneur de l’Arménie, se révolta et s’empara de la Perse sur Jooncha , et le fit mourir avec son fils Acen-AIi. Après la mort d’Usum-Cassan en 1478 la Perse fut livrée aux troubles et aux divisions. Cependant Ismaël issu d’une de ses filles , s’empara du trône et s’y maintînt. Il recouvra tout ce que ses prédécesseurs avoient laissé envahir , et rendit l’empire des Perses aussi brillant que jamais. C’est depuis lui qu’on marque Tome I. g