Page:Fendrich - Les Sports de la neige, 1912.djvu/44

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
COMMENT SE DÉPLACER SUR LA NEIGE ?

comme centre de sports d hiver, la région de l’Atlas algérien ou les chutes de neige, parfois très abondantes, ont montré par expérience les services pratiques que peuvent y rendre les skieurs.


À L’ÉTRANGER


À l’étranger, les sports d’hiver sont pratiqués presque partout avec autant de ferveur qu’en France. Nous nous bornerons à esquisser ici l’étude de quelques régions de l’Europe intéressantes pour les touristes.


Suisse. — La Suisse, patrie de l’industrie hôtelière, est une des premières à avoir mis à la mode les sports d’hiver et, actuellement, nombreuses sont les stations ou les étrangers se pressent pour pratiquer les exercices auxquels se prêtent la neige et la glace.

Deux régions se spécialisent nettement par le nombre et le confort des installations hivernales.

La première, autour de l’extrémité orientale du lac Léman, comprend : Leysin, Villars, les Avants, Caux, Château d’Œx, Mont-Pélerin, Champéry.

La seconde dans les Grisons et la Haute-Engadine a pour centres Davos, Saint-Moritz, Pontresina.

Elles sont reliées par l’Oberland bernois avec Adelboden, Grindelwald, Engelberg.

Enfin les pentes suisses du Jura offrent quelques stations assez fréquentées.


Autriche-Hongrie et Allemagne. — Les Alpes suisses, devenues si sportives en hiver, ne se limitent pas géographiquement à l’Engadine ; elles se prolongent jusqu’à Vienne et portent sur toute leur chaîne des stations bien organisées et des plus intéressantes.

Ce sont : Bregenz, Egg, Saint-Valentin, Innsbruck, Kufstein,

dans le Tyrol ; Zell am See. Kitzbübel, Salzbourg, Aussee,

( 32 )