Page:Feydeau - Tailleur pour dames.djvu/11

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Étienne

Moi, troublé ? Au contraire ! que madame regarde ! Moi, troublé ?


Yvonne

Oui !

Elle se dirige vers la porte de droite, premier plan.


Étienne, vivement.

N’entrez pas !


Yvonne, étonnée.

En voilà une idée ! pourquoi ça ?…


Étienne, très embarrassé.

Parce que… parce qu’il est malade, monsieur.


Yvonne

Malade, mais justement… mon devoir…


Étienne, se reprenant.

Non, quand je dis malade, j’exagère !… Et puis, c’est tout ouvert par là !… c’est plein de poussière, je fais la chambre…


Yvonne

Comment ! quand mon mari est malade ! — Qu’est-ce que vous racontez ?…

n° 2. — Elle entre.


Étienne, n° 1.

Mais, madame !… (Au public.) Pincé, il est pincé ! Ah ! ma foi, tant pis, j’aurai fait ce que j’aurai pu !…


Yvonne, ressortant. — Elle passe au 1.

Le lit n’est pas défait ! mon mari a passé la nuit dehors ! Ah ! je vous fais mes compliments, Étienne. Monsieur doit bien payer vos bons services !…


Étienne

Je voulais éviter à madame…