Page:Feydeau - Tailleur pour dames.djvu/117

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


d’une méprise. Tu m’as surpris avec une dame, oui ! Je ne la connais pas, moi, cette dame. La preuve, c’est qu’elle est à monsieur. (À Bassinet.) N’est-ce pas ?


Bassinet, sans conviction.

Oui, oui… oui, oui, oui !


Aubin

Tu vois ?


Suzanne

À d’autres, monsieur !


Moulineaux, à Suzanne.

Ne soyez pas cruelle, madame !


Aubin

Voyons, Suzanne, crois-moi. Je t’assure que tu t’es trompée ! (Bas à Bassinet.) Montrez la photographie, c’est le moment !


Bassinet, la cherchant dans sa poche.

Oui.

Il passe au 3.


Scène XI

Les Mêmes, Étienne, Rosa


Étienne, annonçant.

Madame Bassinet !


Bassinet, à cette annonce, remonte vivement au fond.

Eh ! arrive donc !


Suzanne

Dieu ! la maîtresse de mon mari.