Page:Feydeau - Tailleur pour dames.djvu/33

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Bassinet, riant en dedans.

Je vous remercie. Voulez-vous me permettre de vous baiser la main ?


Madame Aigreville

Non… non… du tout !… (À part.) Eh bien ! voyez-vous ça ! (Haut.) Allez, bonsoir !


Bassinet

Bonsoir !

Il rentre à droite deuxième plan.


Scène XV

Madame Aigreville, Yvonne


Madame Aigreville, redescendant,

Il est ennuyeux, mon gendre. Il devrait laisser ses malades chez eux !… Alors, tu disais que ton mari a passé la nuit dehors ?…


Yvonne

Tout ce qu’il y a de plus dehors, maman… Ah ! que je suis malheureuse !


Madame Aigreville

Ne pleure pas. Explique-moi d’abord Moulineaux a découché. Pour qui ?


Yvonne

Pour qui ?…


Madame Aigreville

Dame ! oui ! un mari ne découche pas pour passer la nuit à la belle étoile. As-tu surpris quelque chose ?…


Yvonne, tirant un gant de femme de son corsage.

Je ne sais rien. Seulement hier, j’ai trouvé ce gant dans la poche de son habit…