Page:Feydeau - Tailleur pour dames.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ACTE I

Salon de Moulineaux. — Porte au fond donnant sur le vestibule : — Porte à gauche, premier plan, donnant sur l’appartement d’Yvonne. — Porte à gauche, deuxième plan. — Porte à droite, premier plan, donnant dans les appartement de Moulineaux. — Porte à droite, deuxième plan. — Une table de travail à droite de la scène. — À gauche de la table, un grand fauteuil, papiers de médecine, tout l’appareil d’un médecin. — À gauche, deux chaises à côté l’une de l’autre, mobilier ad libitum.


Scène première

Au lever du rideau, la scène est vide. — Il fait à peine jour. — Étienne entre par la porte de droite, deuxième plan. — Il tient un balai, un plumeau, une serviette, tout ce qu’il faut pour faire l’appartement.


Etienne, il dépose son plumeau, son balai ; il ouvre la porte du fond pour donner de l’air, il bâille.

J’ai encore sommeil !… c’est stupide !… Il est prouvé que c’est toujours au moment de se lever qu’on a le