Page:Feydeau - Théâtre complet, volume 5, 1948.djvu/236

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

Les Trois Femmes. — Cinq minutes.

Le Brison. — Admirable ! Admirable ! Allo ! Cinq minutes et demie ! Merci ! Merci ! (Il raccroche le récepteur, puis aux trois femmes.) Mais alors ! mais alors !

Phèdre et Gabrielle. — Quoi !

Le Brison. — S’il a passé depuis cinq minutes et demie, ça prouve, ça prouve !…

Les Trois Femmes. — Ca prouve ?

Le Journaliste. — La Le Brison ! C’est la Le Brison !

Tous. — Quoi ? La Le Brison !

Le Journaliste. — C’est la Le Brison ! C’est Chapelain qui gagne !

Le Brison, Gabrielle, Phèdre, Madame Grosbois. — Gagné ! C’est Chapelain… Il arrive !

Gabrielle. — Ah ! ma tante ! ma tante !

Madame Grosbois. — Mais j’en étais sûre !

Phèdre, à Le Brison. — Hein ! Ai-je eu du nez de l’attirer chez nous.

Le Brison. — Oh ! oui !…

Gabrielle. — Etienne gagne ! (A Phèdre.) Oh ! madame ! Oh ! madame !

Phèdre. — Ah ! oui, madame ! Oh ! nous pouvons être fières.

On entend dans la coulisse de gauche : "Hurrah ! Vive Chapelain ! Bravo Chapelain ! Vive Chapelain ! "

La Foule. — Voilà le vainqueur ! V’là le vainqueur qui arrive ! Vive Jourdain ! Vive Chapelain ! V’là le vainqueur qui arrive ! Bravo Chapelain ! Par ici, Chapelain !

La foule se précipite à gauche, tandis que les cris, dans la coulisse, continuent. Mais un remous se produit dans la foule. C’est Etienne qui arrive, suivi de Jourdain, environné de gens qui lèvent leurs chapeaux, de femmes qui agitent leurs mouchoirs. Etienne est soulevé, poussé vers Le Brisson. Arrivé devant Le Brison, tous les deux ont une seconde d’hésitation.

Le Brison, montrant Gabrielle. — Demandez-lui pardon.

Gabrielle. — Ah ! mon chéri !…

Etienne. — La maîtresse de Rudebeuf ! Jamais !

Gabrielle. — Quoi ?… Moi ; la maîtresse de Rudebeuf !… tu as pu croire ?… Imbécile !…

Elle le gifle.

Etienne, se tenant la joue. — Hein ! Eh bien ! ça ! Eh bien ! ça ! ça ! me fait un rude plaisir !

Gabrielle. — Hein !

Etienne. — La gosse !… Je t’aime… Et je te demande pardon !

Ils s’embrassent.

Le Brison. — Je vais gagner une fortune.

Phèdre. — Tu n’oublieras pas mon petit cadeau.

Chatel-Tarraut, entrant. — Irène ! Irène ! Un grand bonheur ! Ce n’est pas mon chien qui a été écrasé !

Madame Grosbois. — Hein ?