Page:Fiel - Autour d'un candidat, 1929.djvu/99

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’est pas destinée à être corrigée.


Les beaux romans DE GEORGES DE LYS L’appel dans la Tourmente. — La Rançon du silence. DE JEAN MAUCLÈRE Marise. — La Sorcière d’Oya. — Le Vœu de Malena. — Hors la vie. DE L. OLIVIERO A l’ombre de notre clocher. Il* mille. — Mon ami Desprez. —L’inconnu de Vieux-Puits.85’ mille. — Les deux voies. — Jean Laroque. DE FLORENCE O’NOLL La Maîtresse de piano. 29’ mille. — L’Homme au turban. — Le Chanteur aux étoiles. — Le Rocaux-Moines. 120’ mille. — Mathias Bernoude. 95’mille. —Les Maîtres du Bas-Landrous. 157’ mille. — Colline d’orage. DE CH.PÉRONNET L’Erreur de Gertrude. — Porteuse de Lumière. 90’ mille. DE G.-M. ROUSSEAU Morte pour revivre. 19’ mille. — L’Arbre de Judée. DE G. THIERRY Huguenette, la fille de l’imagier. 20’ mille. — L’Ile bleue. 30’ mille. — La Tour-Vive. 17’mille, — Clos-Joli. 25’ mille. DE E. BERGY Les trois ouvriers. — Le neveu de M. Tardussac. DE MARIO DONAL Les Ruines fleurissent. — Heureux les justes. 95’ mille. Chacun, environ 300 pages : 3 fr. ; port, 0 /r. 45 ; re/ié, 5 fr. 50 ; port, 0 fr. 65. ’ BONNE PRESSE, 5, RUE BAYARD, PARIS, 8’