Page:Fierens-Gevaert, La renaissance septentrionale - 1905.djvu/197

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


153 cette impression pour voir dans son portrait une œuvre indiscutable de Jean Van Eyck. Le musée de Leipzig possède un petit portrait fort remarquable, que le Jean Van Eyck Sainte Barbe . Préparation de tableau. Musée d’Anvers). temps et les hommes avaient cruellement maltraité. C’est un personnage d’une quarantaine d’années, gras, sans distinction, vêtu d’une robe verte bordée de fourrure. Il joint les mains comme un donateur, — et cette attitude est extrêmement rare dans les portraits isolés du maître. Un nettoyage récent à fait apparaître le dessin de la tête; les chevaux sont