Page:Flat - Nos femmes de lettres.djvu/155

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


peu d’avoir les ambitions… elle a encore le talent de ses ambitions. Sous une enveloppe féminine elle dissimule un tempérament viril, le seul réellement viril que nous comptions dans notre littérature féminine, et la meilleure preuve que j’en puisse apporter, c’est que son art littéraire, aussi bien dans sa conception première que dans sa réalisation, présente ce double caractère de la virilité créatrice : il est objectif, étrangement objectif, et il sait être intellectuel.

Ne sort pas de soi-même qui veut ! Et sortir de soi-même, c’est la condition première de tout art objectif. Se représenter des états d’âme différents de ceux que l’on éprouve, des suites de réactions opposées à celles qui constituent notre mentalité, ce n’est pas seulement la condition de tout art objectif, mais encore de toute compréhension intégrale de la vie !… Un grand critique de ce temps, à la fois illustre