Page:Flaubert - Notes de voyages, II.djvu/279

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


au pouce dans la ceinture qui tient son poignard, dont on voit seulement le pommeau ; il fait la grimace.

À droite, Madeleine lavant les pieds. Jésus est au bout de la table ; en bas, Madeleine doucement lui lave les pieds, la main gauche portant délicatement le pied et la droite le caressant ; elle est en pleurs. Près du Christ, le même homme en pourpoint jaune, chauve et barbu, coupe du pain et regarde de travers le Christ ; plus loin, homme debout, en rouge, qui boit dans un verre ; à gauche, près du Christ, homme debout, en vert (c’est le disciple avare, qui désigne la Madeleine du doigt et fait une grimace) ; sur la table, des côtelettes.

Expressions basses et bourgeoises des figures. Très fort, scènes profondément senties. Le parfum est contenu dans un petit gobelet long.

FRANCESCO FRANK. Un Triomphe de Neptune. — Neptune et Vénus au milieu, sur un char, coquille traînée par des chevaux marins. Vénus a les jambes prises dans un filet qui descend jusqu’aux doigts (sorte de mitaine pour les jambes) ; chaussure héroïque des femmes, que j’ai déjà remarquée ailleurs.

Les Néréides portent des bâtons en croix, au bout pendent des poissons ; sous un rocher plus loin, une tablée ; au fond, un volcan ou du feu sur une montagne. Bleu foncé de la mer et du ciel. Peinture animée, belles femmes mouvementées, dans l’eau.

HOLBEIN. Portrait de François 1er armé, à cheval, petite toile. — Il tient le sceptre et est coiffé d’une toque. Cheval blanc, noir aux jambes, crinière peignée et égalisée (imitant l’effet d’une chevelure),