Page:Flaubert - Théâtre éd. Conard.djvu/133

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LE CANDIDAT. I 29 exagération, au moins trois exempIairesI Ec il nous en reste!... N’importe! a Youvrage! II commence 21 diviser Ie tas par petits paquets. Entre Ie garde champétre. Ah! pére Morin, aujourcI’I1ui vous étes en retard! LE GARDE CHAMPETRE. C’est qu'iI y a eu, chez M. Murel, une espéce cI’émeute; Ies ouvriers maintenant sont contre Iui [on parIe méme cIe Faire venir cIe Ia troupe IU:]. Ah! qa ne va pas! ca ne va pas! Il se met a aider Pierre. Entre FéIicité. PIERRE. Tiens, Féiicitéi Bonjour, madame Gruchet. réucmé. I Malhonnéte! PIERRE. Je vous croyais f`5.chée cIepuis que votre maitre nous I`ait concurrence? FELICITE, secbement. Qa ne me regarde pas!. .. J’ai une commission pour Ie v6tre. PIERRE. II est sorti. rériciré. Mais il rentrera pour déjeuner? PIERRE. Est-ce qu’on déieune! Est-ce qu’on a Ie temps! Monsieur, du matin au soir n’arréte pas, Madame U) Enievé par LA CENsunE. 9