Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/275

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


(bis).

DE LA BASSE-NORMANDIE 2$!

Sa mèr', par la fenêtre, Qui entend ce discours Sur le bord de l'île, etc.

— Faut-il, pour une fille, Que mon fils soit noyé?

Sur le bord de l'île, etc.

— Apaisez-vous, la mère, j Nous l'ferons enterrer. ) Nous l'ferons enterrer,

Sur le bord de l'île ; Nous l'ferons enterrer.

Sur le bord de l'eau. Sur le bord du vaisseau.

Ces six derniers couplets sont une superfétation inutile.

V

LE NAVIRE MERVEILLEUX

Il existe également plusieurs rédactions de cette chanson, que la plupart des ports de mer s'approprient.

Ce sont les filles du Havre Qui vont faire un armement, Qui vont armer un navire Pour aller dans le Levant.