Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/296

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


2'Jl LITTERATURE ORALE

— Il est beau comme un ange,

Ce cher enfant. Il n'use plus de langes Depuis deux ans.

— Marche-t-il sans lisière, Le cher petit garçon ? Est-il comme sa mère Dis-moi, chère Nonon ?

— Il ressemble à son père

C'est son portrait.

Va-t'en voir chez ma mère

Comme il est fait.

— Bonjour, ma belle-mère. Me voilà de retour.

Je reviens de la guerre Pour vous dire bonjour.

— Bonjour, bonjour, mon gendre.

Quel agrément ! Allons sans plus attendre Voir votre enfant.

— De très grand cœur, ma mère. Montrez-moi mon garçon.

Est-il comme son père, Comme m'a dit Nonon?