Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/1547

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
1 547.

de tout engourdissement de p. ou d’an. qlq. soit sa cause, et s’emploie surtout pour exprimer les engourdissements de membre causés par une compression ou une fausse position.

R 

er va. prim. ; conj. 12 «  » ; ω (iră, irâ, éd ier, our iré) ‖ aimer ; vouloir ‖ ne s’emploie presque jamais au futur positif, au futur négatif, ni à l’impératif. Quand on veut exprimer « aimer ; vouloir » à ces temps, on se sert non d’er mais du v. eṛhel, qui est syn. d’er, a tous ses sens, et s’emploie à tous les temps. Eṛhel est moins us. qu’er au passé et au présent ‖ peut avoir pour suj. et pour rég. dir. Dieu, une p., un an., une ch. ‖ se dit de tout ce qu’on peut aimer pour un motif qlconque et dans une mesure qlconque ‖ ex. rîḳ ḳai daṛ oul in ⁒ je t’aime dans mon cœur (je t’aime de tout mon cœur) = rîḳ ḳai denneġ ak haret ⁒ je t’aime audessus de toute ch. (je t’aime pardessus tout) = aoua terĭd, nîḳ ḳ ⁒ ce que tu as voulu, je le veux (ce que tu veux, je le veux aussi ; tout ce que tu veux, je le veux) ‖ p. ext. « avoir besoin de ». (Ex. rîṛ haret n ăk̤ ⁒ je veux chose de lait (je désire un peu de lait) = Biska ir ăsafârB. veut un médicament (ou : B. a besoin d’un médicament ; ou : B. désire un médicament) = amis in irâ limżîn ⁒ mon chameau aime l’orge (ou : mon chameau veut de l’orge ; ou : mon chameau a besoin d’orge ; ou : mon chameau désire de l’orge)) ‖ er, ayant pour suj. une p. et pour rég. dir. haret « chose » accompagné d’un pronom af. dépendant des noms se rapportent au sujet, signifie qlqf. « aimer son bien (à l’excès) (être avare) » : irâ haret ennît « il aime son bien (il est avare) » est syn. de teh ê tera n haret « est dans lui l’amour de [son] bien (est dans lui l’avarice, il est avare) » ‖ elk̤âl rĭṛ, elk̤âl daṛ rĭṛ : v. ⵍⵆⵍ elk̤âl ‖ syn. d’eṛheler n’a pas de forme factitive ; pour exprimer l’idée « faire aimer ; faire vouloir », on se sert du v. zeṛhel, forme 1. d’eṛhel. Er n’a pas de forme d’hab. ; pour exprimer l’idée « aimer hab. ; vouloir hab. », on se sert du v. ṛâhhel, forme 5. d’eṛhel ‖ diffère de roumset (Ta. 2) « être passionné pour (aimer passionnément ; avoir un amour passionné pour ; embrasser d’un amour passionné) [une p., un an., une ch., un acte] ».

nemeri ⵏⵎⵔⵉ vn. f. 2bis ; conj. 49 « medeggou » ; (inmera, ienîmera, éd inmeri, our inmera) ‖ s’aimer réc. l’un l’autre (s’entr’aimer) ‖ syn. de nemeṛhel ; les 2 v. sont us., nemeṛhel plus que nemeri.

nemer ⵏⵎⵔ vn. f. 2bis ; conj. 183 « nemeṅṛ » ; (inmer, ienîmer, éd inmer, our inmer) ‖ m. s. q. le pr. ‖ très peu us.

toueri ⵜⵓⵔⵉ vn. f. 3 ; conj. 193 « toueddi » ; (ittouera, ietîouera, éd iettoueri,