Page:Gaboriau - Les Gens de bureau, Dentu, 1877.djvu/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Et positivement cette fois sa figure exprima quelque chose. Ce n’était pas de la satisfaction.

Le nouveau s’aperçut qu’il faisait fausse route.

— De littérature, dit-il d’un air désintéressé, pas précisément ; quelques travaux sérieux d’économie politique, de statistique…

M. Le Campion, reculant subitement son fauteuil, se leva et s’adossant à la cheminée :

— Notre administration, dit-il en pesant ses paroles, a l’honneur de compter dans son sein plusieurs littérateurs français…

Il fit une pause.

Caldas se reprenait à espérer.

— Ce sont tous, ajouta le chef du personnel, d’exécrables employés.

— Oh ! dit le nouveau, je ne suivrai pas leurs traces ; entré dans l’administration, je ne veux plus m’occuper que d’elle.

Le lâche reniait ses dieux.

— Vous devez cela, et plus encore, reprit l’auguste fonctionnaire, à l’éminent protecteur qui vous a si vivement recommandé à Son Excellence. C’est à lui que vous avez dû de voir votre demande si rapidement ac-