Page:Gaboriau - Les Gens de bureau, Dentu, 1877.djvu/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



VI


Romain suivit le garçon de bureau.

Ils longèrent un grand corridor sombre, tournèrent à droite, descendirent douze marches, traversèrent deux vestibules, une galerie, remontèrent un étage et demi, s’engagèrent de nouveau dans un corridor plus sombre que le premier, à la suite duquel se trouvait une grande pièce où deux messieurs en habit noir causaient à un bureau.

Caldas s’apprêtait à les saluer, quand il aperçut à leur cou certaine chaîne d’acier en sautoir.

Ces messieurs étaient deux huissiers de Son Excellence.