Page:Gaboriau - Les Gens de bureau, Dentu, 1877.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



XIV


Au ministère de l’Équilibre national, le déjeuner est l’occupation la plus sérieuse de la journée.

Autrefois on accordait une heure aux employés pour déjeuner au dehors. Mais le ministre ayant reconnu l’abus de cette tolérance, décida qu’ils prendraient désormais leur repas dans les bureaux. Aujourd’hui, grâce à cette mesure efficace, le déjeuner n’absorbe pas beaucoup plus du tiers des six heures réglementaires.

Il résulte de cette mesure un autre avantage : les miasmes des paperasses se trouvent heureusement combinés avec les parfums culinaires les plus variés.