Page:Gaches-Sarraute - Le Corset, étude physiologique, 1900.djvu/85

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


VI

OBSERVATIONS


Je dispose actuellement de près de quatre mille observations, j’en prends quelques-unes au hasard afin de mettre en évidence les faits les plus intéressants et de démontrer que le corset abdominal agit bien dans le sens que j’ai indiqué.


Tympanisme. — Mme D…, 50 ans. Ballonnement excessif du ventre, tympanisme, très anémiée, marchant difficilement.

1er Corset en décembre 1896. Le volume du ventre diminue en six semaines de 27 centimètres de circonférence ; le tympanisme a complètement disparu et la malade a très rapidement recouvré la santé.


Mme B…, 45 ans. Lithiase biliaire, vésicule volumineuse, coliques hépatiques fréquentes, femme très malade.

1er Corset, janvier 1897, que j’ai dû faire très court pour éviter la pression sur la vésicule. Le foie est beaucoup moins gros et beaucoup moins sensible. Amélioration notable. Pas de coliques hépatiques depuis deux ans.


Utérus. — Mme L…, 50 ans. Endométrite à la suite de couches, ventre très ballonné, souffre constamment de douleurs utérines, ne peut pas marcher, triste, nerveuse.

1er Corset, juillet 1898. Actuellement l’utérus a beaucoup diminué de volume, plus de pesanteurs, ni de douleurs de ventre, marche très bien, a beaucoup engraissé, se porte très bien.