Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/172

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


armïdoctôr, ôris, m. (arma, doctor), celui qui montre l’exercice des armes : Not. Tir. 45, 81.

armïfactôr, ôris, m. (arma, factor), armurier : Cassiod. Var. 7,18.

armïfactûra, as, f. (arma, factura), manufacture d’armes : Novell. 85, 1.

armïfër, ëra, ërum (arma, fera), H 1 guerrier, belliqueux : Ov. F. 3, 681 ; Sil. 4, 45 11 2 qui produit des hommes armés : Sen. Med. 471.

armïgër, ëra, ërum (arma, gero), H 1 qui porte des armes: Att. Tr. 547 : Sil. 7, 87 ¶ qui produit des hommes armés : Prop. 3, 11, 10, cf. armifer g 2 H 2 -gër, ëri, m. : a) qui porte les armes d’un autre, écuyer : Cic. Dom. 13; Virg. En. 2, 477; Ov. M. 5, 148 il -gëra, as, f. Ov. M. 5, 619 ; b) oiseau [aigle] qui porto les armes de Jupiter [la foudre] : Virg. En. 5, 255; c) satellite : Curt. 3, 12, 7.

armïlausa et -lausïa, m, t., espèce de blouse ouverte en avant et en arrière, fermée seulement but les épaules : Isid. 19, 22, 28; P.-Nol. Ep. 17, 1.

annilla, m, f. (armus), bracelet : Cic. Rep. frg. 4, 14; Quadr. d. Gell. 9, 13, 7; Nep. Dat. 3, 1; Ov. M. 2, 3231| anneau de fer : Cat. Agr. 21, 4; Vitr. 10, 2, 11.

armillârïus, ii, m., fabricant de bracelets : Gloss. 2, 25, 33.

armillâtus, a, um (armilla), qui porte des bracelets : Suet. Cal. 52; Ner. 20 ¶ qui porte un collier : Prop. 4, 8, 24.

armillnm, i, n., vase à mettre du vin : Varr. d. Non. 547, 13; P. Fest. 2, 5; [prOv.] ad armillum, reverti Apul. M. 6. 22, revenir à son broc, à sa bouteille = à ses habitudes, cf. Lucil. 767.

armïlustrîuin, ii, n. (arma, lustra), purification de l’armée : Varr. h. 6, 22; P Fest. 19, 16 Il lieu où l’on faisait cette purification : Liv. 27, 37, 4 ; Varr. L. ô, 153 ; 6, 22.

y> > la forme armilustrum dans ms. P. Liv. 27, 37, 4.

Arminê, es, f., ville de Paphla-gonie : Plin. 6, 6.

Annïnïus, ii, m., célèbre chef germain : Tac. An. 1, 55; 1, 60; Vell. 2, 118.

armïportâtôr (-tïtâr), c. armi-ger : Gloss.

armïpôtens, Us (arma, potens),

Suissant par les armes, redouta-le, belliqueux : LUCR. 1, 32; Virg. En. 6, 500.

armïpôtentïa, as, f. (armipo-tens), puissance des armes : Amm. 18, 5, 7.

armïsônus, a,um (arma, sono), 11 1 dont les armes retentissent :

Virg. En. 3, 544 H 2 où les armes retentissent : Claud. Pros. 3, 67.

AimistSB, arum, m., peuple de la Dalmatie : Plin. 3, 143.

armita, as, f., nom donné à la Vestale qui sacrifiait, parce qu’elle avait un des pans de sa robe rej été sur l’épaule : P. Fest. 4.

armïtes, um, m., triaires [soldats de la dernière ligne] : Gloss. 2, 23, 15.

anno, âvi, âlum, are (arma), tr., Il 1 armer : Cic. Cxc. 20, etc. ; Cms. G. 3, 19, 1, etc.; Liv. 9, 35 II armer, équiper un vaisseau : Cic. Verr. 5, 50, etc.; CjES. G. 3, 13, etc. Il armer une place forte, fortifier : Cic. Agr. 2, 87 ; Liv. 30, 9,4 H 2 [fig-] = munir, pourvoir : aliquem aligna re Cic. Mil. 2; Phil. 13, 32, armer qqn de qqchj se imprudentia alicujus Nep. Dion 8, 3, se faire une arme de l’imprudence de qqn.

armôn, i, n., c. armoracea : Plin. 19, 82.

armônïa, etc., v. harmonia, etc.

armôrâeëa, -ràcïa, se, t., et. -râcïum, a, n., espèce de radis sauvage : Col. fi, 17, 8; 12, 9, 3; Plin. 19, 82.

Armôrïc-, v. Aremor-.

Armua, se, m., fleuve de la Numidie : Plin. 5, 22.

armus, i, m., jointure du bras et de l’épaule, épaule [des animaux] : Plin. 11, 234; Ov M. 10, 700 ¶ épaule [de l’homme] : Virg. En. 11, 644 ; P. Fest 25, 8 II bras : Tac. H, 1, 36; Luc. 9, 831 II -mi, ôrum flancs [d’un cheval] : Virg. En. 6, 881.

Armysïa, as, f., partie de la Car-manie : Plin. 6, 107.

Arna, as, f., ville d’Ombrie : Sil 8, 458 II -âtes, um ou ium, m., habitants d’Arna : Plin. 3, 113.

arnàcis, ïdis, (ace. pi. -idas), f. (dpvajt’ç), vêtement de j. fille : *Varr. d. Non. 543, L

Arnë, es, f ("Apvv)), H 1 fille d’Kole : Ov M. 7, 465 H 2 ville de Béotie : St Th. 7, 331 *\ 3 v. de Thresalic : Plin. 4, 28.

Arnïensis, e, de l’Arno [nom d’une tribu de Rome] : Cic Agr. 2, 79 ; Liv. 6, 5, 8.

arnïôn, ii, n. (dpvîov), c. arno-glossos : Apul. Herb. 1.

Arnôbïus, ii, m., Arnobe [apologiste chrétien, contemporain de Dioclélien] : Hier. Vir. 79.

arnoglossa, œ, M.-Emp. 15, 48, et -glossos, i, f., Isid. 17, 9, 50, plantain.

Arnôs, i, f., île de la Cherson-nèse : Plin. 4, 74.

Ainurn, i, n., fleuve d’Espagne : Plin. 3, 22.

Arnus, i, m., Arno [fleuve d’Etrurie] : Liv. 22, 2, 2.

àro, âvi, âtum, are (cf. dpo’tD), tr., labourer : agrum Cic de Or. 2, 131, labourer un champ ; aranti L. Quinctio Cincinnato nuntiatum est eum diclatorem esse factum Cic. CM 56, L. Quinctius Cinciu-

natus était en train de labourer quand on lui annonça qu’il était nommé dictateur ; litus Ov. Tr. 5, 4, 48, labourer le rivage [perdre sa peine] Il arborem Col. 5, 7, 4, labourer autour d’un arbre, cf. Plin. 17, 214 ¶ [engén.] cultiver: publiées agros Cic. Verr. 5, 53, cultiver le domaine public, cf. 3, 93 ; Liv. 43, 6, 3 ¶ [abs1] être cultivateur, faire valoir : cives qui arant in Sicilia Cic. Verr. 3, 11, les citoyens romains qui font valoir en Sicile, cf. 3, 71 ; 3, 108, etc. ; quse homines arant, navigant œdificant, virtuti omnia parent Sall. C. 2, 7, tout ce que font les hommes, que ce soit en agriculture, en navigation, en architecture, est soumis au mérite ¶ [poét.] sequor maris Virg. En. 2, 780, labourer (sillonner) la plaine liquide do la mer, cf. Ov Tr. 1,

2, 76, etc. ; frontem rugis Virg. En. 7, 417, sillonner son front de rides, cf. Ov, Pont. 1, 4, 2, etc.

Arogâs, as, m., fleuve du Brut-tium : Plin. 3, 96.

àrôma, mis, n. (fipujjia), aromate : Col. 12. 20, 2.

3 > dat.-abl. pi. aromatis Col. 12, 25, 4; Apul. M. 3, 17.

ârômâtàrius, ii, m. (aroma), parfumeur : CIL 6, 384.

ârômâtïcus, a, um (aroma), aromatique : Sedul. Carm. 5, 324 \\ pi. n. -ïca, épices : Spart. Had. 19.

àrômàtîs, dat.pl.jV.aromo»^—>■

ârômàtïtës, as, m., vin aromatique : Plin. 14, 92; 37, 145.

àrômàtïtis, ïdis, f., espèce d’ambre : Plin. 37, 145.

âlômâtizo, âre(àpw|Aa-ui’u>),int., dégager un parfum, sentir : Vulg. Sirach 24, 20.

i âiôn, i, n. ou ârum, i, n. (apov), gouet [plante] : Plin. 8, 129 I colocase : Plin. 19, 96.

2 Aïôn, v. Aaron.

Arônêus, P.-Nol. 22, 27, v. Aaroneus.

Arosapês, as, m., fleuve de l’Inde : Plin. 6, 93.

Arpânus, a. um, v. Arpi.

Arpi, ôrum, m., Arpi ou Argy-rippe, ville d’Apulie : Cic. AU. 9,

3, 2; Plin 3, 104 |l -anus, a,um, d’Arpi : Varr. R 1, 8, 2.

Arpïnàs et -âtis, v. Arpinum.

Arpïnuni, i, n., ville des Volsques [patrie de Marius et de Cicéron] : Cit:. Att. 2, 8 II -nâs (-nâtis Cat. Orig. 61). itis, m., f., n., d’Arpinum : Cic. Agr. 3, 8; etc. Il n. subst., maison de campagne d’Arpinum : CiC Tusc. 5, 74; Q. 3, 1 ; Att. 5, 1, etc. Il -aâtes, ium, m., habitants d’Arpinum : Att. 4. 7, 3; Off. 1, 21, etc. ¶ m. subst., Arpinas, l’homme d’Arpinum = Marius ou Cicéron.

1 Arpînus, a, um, d’Arpi : Liv. 21, 45, 1 ii -pïni, m., habitants d’Arpi : Liv. 31, 45, 3.

2 Arpînus, a. um, d’Arpinum = de Cicéron : M.\RT. 10, 19, 17.

Arpôerâtës, v. liarpocrates.