Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/24

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

compte des recettes et des dépenses, cf. ClC. Verr. 2, 186; Or. 158, etc. ; ratio acceptorum et datorum Oc. Lee. SS, compte des entrées et des sorties ; in acceptum referre Cic. Par- 5, porter au chapitre des recettes, cf. Verr. 1,149.

acceptus, a, um IT 1 part. de aceipio II [en part.] alìquid acceptum ferve, referre aliali, porter, relater sur son registra au nom de qqn qqch comme recu = porter qqch à l’avoir, au crédit de qqn : quod minus Dolabella Verri acceplum rettulil quam Verres Uli expensum tulerit HS quingenta triginta quinque milia Cic. Verr. I, 100, attendu que Dolabella a consigné au crédit do Verrès cinq cent trente cinq mille sesterces de moins que Verrès n’en a porte à son débit, cf. Phil. 2, 40; expensa Chrysogono servo HS seicento milia accepta pupillo Malleolo reUvlìt ClC. Verr. 1,92, il porta comme débités à l’esclave Chry-sogonus six cent mille sesterces qui étaient à l’avoir de son pupille Malléolus, cf. 2, 170 ¶ [flg.] porter au compte de, imputer à : omnia uni accepta Antonio referre ClC. Phil. 2, 55, porter tout au compte d’Antoine seul ; virtutem deo acceptam referre ClC. 3,86, reconnaitre qu’on est redevable à Dieu de posseder la vertu, cf. Fam. 10, 24, 6; AU. 1, 14, 3; II, 1, 2; 15, 19,1 : C/ES. C. 3, 57, 4 IT 2 adj. a) [en pari, de choses] bjen accueilli, agréable, alimi, à qqn : res senatui grata acceplaque Cic. Phil. 13, 50, cbose agréable et bienvenue pour le sénat, cf. Fam. 16, 21, 7; Tusc. 5, 45; nihil deo acceplius quam ClC. ttep. 6,13, rien de plus agréable à Dieu que; Bhodia uva dis et mensis accepta secundis Virg. G. 2, 101, le vin de Rhodes, délices des dieux et de nos desserts; b) [en pari, de pers.] bien vu, bienvenu : maxime plebi acceptus Cms. G. 1, 3, 5, le mieux vu du peuple, le plus dans les bonnes gràces ; longe ante alios acceptissimus militum animis Liv. 1, 15, 8, place bien avant les autres dans l’affection des soldats, cf. Sall. J. 12, 3; 108, 1 ; Liv. 35, 15, 4 II apud ali-quem acceptissimus Pl. Cap. 714, le mieux vu de qqn.

accers-, v. arcess-

accessa, te, f. (accedo), flux, marèe : Serv. En. 1, 246.

accessibilis, é (accedo), accessible : Tebt. Prax. 15.

accessibilitàs, àtis, t., accessibilité : tEm.Prax. 15.

accessibiliter, adv., par accident [oppose a par essence] : Mah. Anim. 27, 13; 28, 12.

accessìo, ònis, f. (accedo) H 1 action de s’approcher : Pl. Txuc. 258 H 2 arrivée, accès d’une maladie: Suet. Vesp. 23; Sen. Ir. 3, 33, 3; Ep. 72, 6 ; 6, 18,6113 arrivée en plus, addition, augmenta-tion, accroissement : Cic. Tim. 18; Or. 124; Fin. 4, 67; Alt. 12, 23, 2; qusecumque Ubi acces-siones fieni dignitatis Oc. Fam. 2, 1,2, quels que soient pour toi les accroissements de considération : paucorum annorum accessìo ClC. JLce. 11, un prolongement de quel-ques années 11 4 partie ajoutée, partie annexe, accessoire : Cic. Off. 1, 138 li [flg.] Syphax accessìo Punici belli fuerat Liv. 45,7,2, Sy-pbax n’avait joué qu’un róle secon-daire dans la guerre punique, cf. 45,26, 7; 45,39, 7; etc. H 5 [pbi-los.] idée ajoutée, notion supplémentaire, complément : Cic. Fin. 2, 35; 2, 42; Ac. 2, 112 II 6 ce qu’on donne en plus de la chose due ou stipulée, supplément, surplus : Cat. Agr. 144; Oc. Verr. 3, 83; 3, 118; Sen. Ep. 97, 5 11 7 [droit] garantie accessoire : Dio. 21,1, 25, 9; 21, 1, 1, 1.

accessito, are (fréq. de accedo), int., venir vers sans discontinuer : Cat. Orig. 1, 20.

accessùs, ùs,m. (accedo) ITI arrivée, approche : ClC Mil. 52 ; Sest. 131 ; 2,19 ; Div. 2,89 ¶ accessùs ad res salutares, a pestiferis re-cessus Cic. 2, 34, disposition à se porter vers ce qui est salutaire, à s’écarter de ce qui est nuisible U 2 accès auprès de qqn, possibi-lité d’approcher qqn : Cic. Q. 1, 1, 25; Sen. Clem. 1, 13, 4 II accès dans un lieu : Virg. En. 8, 229; LlV. 44, 28, 13; navibus acces-sum pelere Liv. 29, 27, 9, cher-cher un lieu d’abordage pour les navires H 3 accès, attaque d’une maladie : Plin. 28, 46; Gell. 4, 2,13. M > dat. sing. accessit Apul. Mund. 34.

accesstì, v. accedo »->-.

Acci, órum, m., colonie romaine de l’Éspagne : Anton. 402, 1.

ì Accia, v. Accius.

2 accia, v. acceia.

Acciànus, a, um, d’Accius pe poète] : Cic. Tusc. 3, 62; Fam. 9, 16,4.

accidens, entis, n. du part. prés. d’accido pris subst1 : 1f 1 accident [oppose à substance], manière d’Stre accidentelle, non essentielle, accessoire ; [employé au pluriel] : SEN. Const. 9, 1; Quint. 3, 6, 36; [le sing. est de la décadence] Il 2 accident, cas fortuit : per accidens, par hasard ; ex accidenti, accidentellement : [décad.] 11 3 événement malheu-reux, accident facbeux [au plur.j : Sen. Ep. 120, 12; Quint. Deci. 4, 11; 5,1.

accidentàlis, e, accidentel : [décad.]

accìdentàlitér et accidentèr, accidentellement : [décad.]

accidentia, se, f. (acculo), accident, événement : Plin. 32, 19 [cod. Voss.]; Tert. An. 21; 52.

accido, cidi, ère (ad et cadere), int. H 1 tomber vers ou sur : de caelo ad terram Pl. Rud. 8, descendre du ciel sur la terre, cf. Lucr. 4, 214; 5, 284; ut tela gravius acciderent C/ES. G. 3, 14, 4, en sorte que les traits tombaient avec plus de force sur l’ennemi, cf. Liv. 2, 50, 7i\ad genua Ter. Hec. 378, se jeter aux genoux de qqn, cf. ClC. Ali. 1, 14, 5, ou genibus Liv. 44, 31, 23, cf. Curt. 10, 5, 24; Tac. An. 15, 53, etc. ¶ [milit.] survenir, tomber sur l’ennemi : Sall. J. 88, 6; 107, 6 H 2 arriver, parvenir [aux oreilles, à la vue] : auribus Gic. de Or 3, 28 ; ad aures ClC. Sest. 107, arriver aux oreilles ; ad ocutos ani-mumque Cic. Verr. 4,2, tombersous les yeux et frapper l’attention II accadere [seul] arriver aux oreilles : clamor novus accidens Liv. 8,39,4, ces nouveaux cris arrivant aux oreilles, cf. 10, 5, 2; 10, 43, 11; 27, 15, 16; Curt. 4, 4, 6; Tac. H. 4, 29; fama accidit classerà adventare Liv. 27, 29, 7, la nouvelle survint que la flotte appro-chait, cf. 21, 10, 12 11 3 arriver a) [événements fortuits, malbeu-reux] : quod acciderit, feramus ClC. Sest. 143, ce qui arriverà, supportons-le ; id Uli merito accidit ClC Verr. 1, 70, il a mérité ce sort, cf. Cai. 4, 3; de Or. 2, 200; nultum poterai unioersis ab perter-ritìs ac dispersis pericutum acci-dere Cms. G. 6, 34, 3, l’ensemble de l’armée ne pouvait subir au-cun risque d’ennemis effrayés et épars ; si quid ei a Csesare gravius accidisset Cjes. G. 1,20,4, si Cesar prenait contro luì quelque mesure un peu rigoureuse, cf. C^s. Alt. 10, 8b, 1; si quid accidit Roma-nis CjES. G.l,18,9,s’il arrivo quelque malbeur aux Romains ; b) [événements indifférents] : Cic.lnv. 1, 40; 2, 78; Leg. 2, 46; hiec perinde accidunt, ut Cic. Br. 188, ces effets se produisent dans la mesure où ; e) [événements beu-reux] : Ter. And, 398 [et com-ment. de Donat] ; quid prisclarius mihi accidere potuit ? Cic. Sen 24, que pouvait-il m’arriver de plus beau? cf. Pomp. 25; Pis. 33; 46; Vat. 8; Phil. 3, 17; 5, 39; Tusc. 1,85; Alt. 1,5,1 ; etc ; Cms G 2, 35, 4; 4, 13, 4; Nep. Ale. 6. 2 d) arriver réellement : fare id quod accidit suspicabatur Cms. G. 4, 31, 1% il soupeonnait l’événe-ment qui se produisit en effet, cf. C. 1, 40, 7; ClC. Fot. 19; Div. 1, 58; etc. ; Nep. Dat. 4, 3 11 4 arriver de telle, telle manière, tour-ner bien ou mal : consilium incommode accidit Cjes. G. 5, 33, 4, le dessein eut des suites fàcheuses ; si res aliler acciderit ClC. Verr. 5, 173, si l’affaire tourne autrement ; pejus victori-bus Sequanis quam Hmduis vidis accidit Cms. G. 1, 31, 10, les resultata ont été plus mauvais pour les Séquanes victorieux que pour les Eduens vaincus ; si secus accidit ClC. Fam. 6, 21, 2, si les événements ont mal tourné H 5 [gram.] plurima verbo accidunt Quint. 1, 5, 41, le verbe a de nombreux accidents = est affeeté par bien des choses [genre, pers., nombre] ; parlicipiis accidunt genus, numerus, casus Charis. 1, 180, 26, les participes ont le genre, le nombre, les cas 11 6 [tours partie] : a) accidit, ut esset luna