Page:Garcin de Tassy - Rudiments de la langue hindi.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Au sujet de ce tableau, je dois faire observer qu’à l’exception des groupes les plus simples, les autres sont à peu près inusités en hindoui. En effet, de même que cette langue est une sorte de simplification de la langue ancienne, la manière de récrire a suivi la même marche ; c’est à tel point, que souvent on écrit séparément les consonnes qui doivent être prononcées ensemble. On n’aime pas surtout les groupes où le ra prend la forme superposée . Dans र्य, par exemple, qui est composé de ra et de ya, on préfère mettre le devant la seconde lettre, de cette façon, , ce qui donne au ra l’apparence du sa. Le groupe composé du ya, ou du va et du ha, étant inconnu en sanscrit, doit être ajouté ici ; il est employé spécialement pour les mots व्हां « là, » et य्हां « ici » ; mais on écrit plus souvent ces mots वहां et यहां, ce qui est beaucoup plus simple, quoique moins régulier pour la prononciation.



NOMS SUBSTANTIFS ET ADJECTIFS.
PARADIGME DE LÀ DÉCLINAISON DES NOMS MASCULINS.
SINGULIER.

Nominatif. बालक bâlak, enfant.

Accusatif et datif. बालक et बालक कौं, कों ou कह, कंह, कहं et हि[1].

Instrumental ou causal. बालक ने, नें, नि et même .

Ablatif. बालक सों, सें, सेन, सन, सेइ et ते ou तें.

Génitif. बालक कौ[2], कै ou के, की[3].

  1. On trouve aussi का pour le datif dans une lettre que j’ai publiée dans l’appendice à mes Rudiments de la langue hindoustani, p. 22.
  2. Au lieu de कौ, on voit aussi fréquemment को ; et de même on rencontre souvent la désinence au lieu de dans les noms et les verbes.
  3. Au lieu de ces particules, on trouve, dans des poésies qui se rattachent au dialecte du Panjâb, दौ ou plutôt दा, दे, दी.