Page:Garcin de Tassy - Rudiments de la langue hindi.djvu/82

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


SPÉCIMEN
DE LA
TRADUCTION HINDOUI DU MAHÂBHÂRATA.

LE BARATTEMENT DE LA MER.


N. B. Je donne l’épisode suivant de préférence à un morceau original, dans l’intérêt des indianistes, qui pourront le comparer avec le texte sanscrit. Ils verront que cette traduction est assez exacte, si ce n’est qu’elle est généralement un peu abrégée, les phrases entièrement descriptives ou pleines de comparaisons mythologiques ayant été omises. Le morceau que j’ai choisi est le récit du Barattement de l’Océan ou de la découverte de l’ambroisie. Le même sujet se trouve traité, d’une manière plus abrégée, dans le Harivansa (traduction de M. Langlois, tom. II, pag. 355, deux cent quinzième lecture) ; et quoique ce récit ait été publié en sanscrit, traduit à part, par feu C. Wilkins, à la suite du Bhagavat guita, je reproduis, à la suite de la version hindoui, le texte sanscrit accompagné d’une traduction française qui est due à M. Lancereau, membre de la Société asiatique, et l’un de mes auditeurs les plus distingués.