Page:Genoude - Les Pères de l'Eglise, vol. 3.djvu/234

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XXVII.


Que ce n’est pas dans des paraboles, susceptibles de présenter plusieurs sens, qu’il faut chercher l’explication des choses obscures, mais bien dans les textes des Écritures, où tout est clair et manifeste.


Tout homme doué d’un esprit sain et ferme, d’un caractère religieux et ami de la vérité, s’appliquera à la méditation des choses que Dieu a mises à la portée de notre intelligence, et il fera de rapides progrès dans cette étude à l’aide d’un travail assidu de chaque jour. Or, ces choses sont celles que l’Écriture nous présente avec un caractère d’évidence qui frappe nos yeux, et exprimées en des termes si clairs qu’ils ne laissent place à aucune douteuse interprétation.

Aussi, ne doit-on appliquer le langage des paraboles qu’aux choses qui ne présentent nulle ambiguité ; cette application dès lors est sans danger, et la parabole sera entendue par tous de la même manière ; et le corps de la vérité, par l’exacte conformation de tous les membres qui le composent, recevra ainsi un nouveau degré de vigueur. Mais il faut bien se garder de chercher à expliquer, par des paraboles dont le sens est arbitraire, les choses qui ont un sens mystérieux et qui ne sont pas destinées à frapper d’abord les esprits par leur clarté. Si l’on agissait ainsi, on ne saurait plus où serait la règle de ce qui est vrai, autant de personnes voulant expliquer les paraboles, autant de vérités se combattant les unes les autres, et établissant des principes différents, comme on le voit dans les livres des philosophes gentils.

Or, celui qui se comportera ainsi ne pourra, malgré ses efforts, découvrir la vérité, parce qu’il aura dédaigné la règle qui sert à la découvrir. Et lorsque l’époux céleste viendra, tenant en sa main la lampe de vérité, qui brille d’un éclat tout mystérieux, et qui ne se manifeste pas aux regards du vulgaire, il fera accueil à ceux qui ont appris à pénétrer le sens caché