Page:Geoffroy - Napoléon et la conquête du monde, 1836.djvu/115

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE XXIV.

GUERRE DE 1817.



On était arrivé au mois de février 1817, qu’aucune manifestation extérieure n’avait encore fait connaître les projets de guerre de la ligue du nord-est. Et déjà, sur l’ordre de Napoléon, les flottes de l’empire, composées de celles de France, d’Angleterre, de Hollande et de Danemarck, se réunissaient dans les ports de Toulon, de Barcelone et de Gênes, et au mois de février toutes ces flottes se portèrent ensemble dans l’Adriatique.

En même temps les forces de terre se tenaient prêtes sur les bords du Rhin.

On eût dit que l’Europe attendait quelque prodigieux résultat, tant étaient grands la stupeur et pour ainsi dire le silence des nations.

L’armée russe commença la première les hos-