Page:Germain de Montauzan - Les Aqueducs antiques, 1908.djvu/195

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 151 —

qui, étant donnée la répétition du phénomène, ne semble pas être un effet du hasard. Il pouvait y avoir là des barrages sommaires, détournant une partie de l’eau dans de petites galeries libres ou empierrées, dont on se représente le débouché dans l’aqueduc, un peu en aval, par des griffons ou barbacanes. Voici des exemples à l’appui. Une intéressante étude sur l’aqueduc romain de Nîmes, parue en 1845[1], signale sur certains points de son parcours, notamment près de Bezonce,

Fig. 62.

des barbacanes de ce genre dans l’épaisseur des piédroits, au passage dans la brèche calcaire riche en nappes d’eau. En Tunisie, dans la région de Kairouan, à l’aqueduc romain de l’oued Cherichera, sur tous les cours d’eau ce (fig. 62), franchis par la conduite A, se branchent des canaux de dérivation b b, qui rejoignent celle-ci à quelque distance en aval, en suivant une pente plus prononcée que la sienne[2]. J’imaginerais pour l’aqueduc de La Brévenne des galeries plus étroites et plus courtes, de simples caniveaux ou des pierrées que le temps et les érosions ont fini par détruire.

Prises d’eau accessoires à l’aqueduc du Mont-d’Or. — A l’aqueduc du Mont-d’Or, nous avons aussi des prises d’eau sur le parcours. Mais ce ne sont pas des cours d’eau déjà formés qui ont été dérivés : c’est une série de sources que des drains sont venus saisir, la conduite aspirant, ainsi, en quelque sorte, pour l’usage de la ville, une bonne, partie de l’eau sécrétée par le groupe de collines qu’enserrait son tracé sinueux.

La disposition de ces captages est aussi intéressante par elle-même dans ses détails que par le système général qu’elle révèle. Nous avons vu[3] que l’aqueduc partait de la fontaine de

  1. Rapport de M. Charles Dombres, ingénieur des ponts et chaussées de l’arrondissement de Nîmes, sur le projet d’utilisation de l’aqueduc romain.
  2. Ce renseignement m’a été fourni par l’administration des ponts et chaussées, à Tunis.
  3. P. 51.