Page:Girard - Disraéli, paru dans Le Monde illustré, 06 juin 1857.djvu/9

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

théories ou de ses principes. Voyez les œuvres de lord Normanby, voyez celles de sir Littleton Bulwer.

Les ouvrages de Benjamin Disraéli portent ce caractère au premier chef, et nous ne parlons pas ici de ses pamphlets proprement dits : l’Examen de la Crise, par exemple, the Crisis examined’, la Constitution vengée, Vindication of the English Constitution, etc. Nous parlons de ses œuvres purement littéraires, de ses romans, et particulièrement de ceux qu’il a publiés depuis 1836 : Henriette Temple, éditée cette année même ; Connigsby, ou la Nouvelle Génération ; Sybil, ou les Deux Nations ; Tancrède, ou la Nouvelle Croisade, etc. Ces ouvrages, d’une action peu incidentée, et à cet égard un peu froids, mais écrits d’un style imagé et avec une verve saisissante, sont avant