Page:Giraudoux - Électre.djvu/107

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


et Oreste, endormis, les petites Euménides, le mendiant, les Euménides ont maintenant douze ou treize ans.}}


PREMIÈRE PETITE EUMÉNIDE. – Ils dorment. À notre tour de jouer Clytemnestre et Oreste. Mais pas comme eux le jouent. Jouons-le vraiment !

LE MENDIANT, à lui-même mais à voix haute. – C’est l’histoire de ce poussé ou pas poussé que je voudrais…

DEUXIÈME EUMÉNIDE. – Toi, laisse-nous jouer ! Nous jouons !

Les trois petites Euménides se placent dans les positions qu’avaient les acteurs de la scène précédente et jouent en parodie, de préférence avec des masques.

PREMIÈRE EUMÉNIDE. – Ainsi c’est toi, Oreste ?

DEUXIÈME EUMÉNIDE. – Oui, mère, c’est moi.

PREMIÈRE EUMÉNIDE. – Tu viens pour me tuer, pour tuer Égisthe.

DEUXIÈME EUMÉNIDE. –