Page:Giraudoux - Électre.djvu/116

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


éternuer dans ses mains c’est prendre un risque effroyable. Mais vous tous qui restez, taisez-vous, inclinez-vous !… C’est le premier repos d’Électre !… C’est le dernier repos d’Oreste !

no match

RIDEAU