Page:Giraudoux - Simon le pathétique.djvu/73

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


IJÉCOLI DU SUBLIME 65 ’

qu’à les dire, mais j’étais alors plus rigoriste que les philosophes irlandais, qui approuvaient a le rapt. Elle ne pouvait voir un grand mal à la g légèreté dans le mariage, à la fidélité non plus... ; d’ailleurs elle comprenait aussi le mal. En résumé, qu’hommes et femmes se livrent un combat sans fin, que tout est convention, que ’nous mourrons un jour, voilà les vérités étranges qui paraissaient évidentes à Gabrielle, et qu’essayait en vain de comprendre, par tentatives de · plus en plus espacées, notre Américain de l’ouest.

Vers la fin du repas elle se fut, découragée. ’ L’acoustique de la salle à manger, de Paris peut-être, de la semaine, ne se prêtait point décidément à ces aveux. Elle baissait la tête, laissant aller ses bras, comme un pêcheur qui s’est trompé, qui a mis au mât ses vieux filets et non ses voiles, et s’étonne d’être immobile sous un vent qui pousse les autres. Il me suf-Ht, au dessert, de raconter quelques histoires î ~ de petits chiens et d’enfants pour l’attendrir, pour l’amener à l’aveu qu’elle n’était point de limon et de feu, mais seulement bonne et dévouée, assez jolie, un peu bornée... — Je suis bête, dit-elle en me quittant. Je L.