Page:Godefroy - Lexique (5).djvu/170

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


di, étourdi par la boisson.
  • quoquillon, s. m., certaine quantité de lin, poignée.
  • quoquois (en), loc. adv., en niais, sottement.
  • quoster (se), v. réfl., faire ses efforts pour se hausser.
  • quot, s. m., taille que chacun paie selon les terres qu’il a, pour solder les gardes champêtres.



  • rabast, s. m., esprit follet, lutin ‖ vacarme produit par les esprits ou par les sorcières ‖ vacarme en général.
  • rabaster, v. n., faire du bruit, du vacarme, du tapage ‖ frapper, heurter (à la porte).
  • rabat, s. m., action de rabattre un coup, de le parer ‖ coup rabattu ‖ jeu de rabat, jeu de quilles ‖ saccade ‖ ce qui abat ou diminue ‖ suppression ‖ frange, volant dont on garnit le haut des rideaux du lit, le manteau de la cheminée ‖ espace de terre que la faux parcourt dans la main du faucheur ou que le faucheur suit sur la même ligne en rabattant sa faux ‖ retrait d’un rempart, d’un mur, d’une cloison ‖ barrage ‖ appentis, hangar.
  • rabatel, s. m., syn. de rabat, frange, volant.
  • rabatement, s. m., rabais, diminution, décompte ‖ abaissement.
  • rabatjour, s. m., le jour tombant, le soir.
  • rabatoir, s. m., volant qui garnit le haut des rideaux du lit.
  • * rabatre, v. a., débattre.
  • rabatvent, s. m., abat-vent d’un clocher.
  • rabaudir, v. a., redonner du courage, du cœur à quelqu’un.
  • rabaudissement, s. m., le fait d’animer, d’aiguillonner.
  • rabavit, s. m., petite joubarbe.
  • rabee, s. f., rage.
  • rabehet, s. m., misérable, impuissant.
  • rabelir, v. a., réparer.
  • rabet, s. m., sorte d’engin de pêche.
  • rabette, s. f., sorte d’engin de pêche ou de chasse.