Page:Goethe-Nerval - Faust 1828.djvu/197

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


FAUST.

Fais et établis cela d’après mon idée ; attache-toi à la voisine, sois un diable et non un enfant, et apporte-moi un nouveau présent.

MÉPHISTOPHÉLÈS.

Oui, gracieux maître, de tout mon cœur.

MÉPHISTOPHÉLÈS, seul.

Un pareil fou, amoureux , serait capable de vous tirer en l’air le soleil, la lune et les étoiles, comme un feu d’artifice, pour le divertissement de sa belle.

(Il sort.)


La Maison de la Voisine.


MARTHE, seule.

Que Dieu pardonne à mon cher mari, il n’a rien fait de bon pour moi ; il s’en