Page:Goethe-Nerval - Faust 1828.djvu/4

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



FAUST,

Tragédie de Goëthe :

NOUVELLE TRADUCTION COMPLÈTE,

EN PROSE ET EN VERS,

Par Gérard.



Il fait réfléchir sur tout, et même sur
quelque chose de plus que tout.
Mme DE STAËL.







PARIS,

DONDEY-DUPRÉ PÈRE ET FILS, IMP.-LIB.,
Rue Richelieu, n° 47 bis ;

1828.