Page:Gogol HalperineKaminsky - Veillees de l Ukraine.djvu/222

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


chose extraordinaire de danser malgré elle. Pas moyen pour elle de s’en empêcher. N’importe à quoi elle s’occupait, ses jambes commençaient à gigoter et, Dieu me pardonne, allaient jusqu’aux cabrioles les plus extravagantes.




FIN