Page:Gogol HalperineKaminsky - Veillees de l Ukraine.djvu/64

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


— Le Diable ! Le Diable ! criait-on derrière lui ; et tout ce qu’il put sentir encore c’est que quelque chose s’abattit sur lui.

Le vide se fit alors complètement dans son cerveau et, comme « l’hôte terrible de l’étroite bière », il resta muet et immobile au milieu de la route.