Page:Goncourt - Journal, t5, 1891.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



PRÉFACE

(Réponse à Monsieur Renan)

Monsieur Renan me faisait l’honneur de me dire, il y a des années, qu’une lettre fausse avait été publiée par LE FIGARO, comme émanant de lui, et que son dédain de l’imprimé était tel, qu’il n’avait pas réclamé.

Le monsieur Renan de l’année dernière, est vraiment bien changé.

A propos de vieilles conversations de 1870, rapportées dans mon Journal : voici la