Page:Gounod, Barbier - Gallia, Jeanne d'Arc.pdf/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


JEANNE D’ARC

Drame lyrique
Paroles de Musique de
Jules BARBIER Ch. GOUNOD.


CHŒUR DES FUGITIFS
Nous fuyons la patrie !

Femmes, enfants, vieillards, chassés de nos hameaux ;
Devant nous au hasard, nous poussons nos troupeaux :
Hélas ! reverrons nous cette terre chérie,
Nos champs semés par nous, par d’autres moissonnés
Et le paisible chaume où nos enfants sont nés ?

Nous fuyons la patrie !


Le sol disparaîtra sous d’arides buissons,
Et les forêts prendront la place des moissons !
L’épouvante suivra ces hordes en furie ;
Et la flamme et le fer de nos cruels vainqueurs
Passeront sur ces toits où sont restés nos cœurs !

Nous fuyons la patrie !