Page:Grave - L’Anarchie, son but, ses moyens.djvu/11

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


L’ANARCHIE


SON BUT. — SES MOYENS


I
Qu’est-ce que l’anarchie ?


L’ignorance des gens sur l’anarchie. — Fous ou criminels. — L’anarchie est une idée qui a des bases scientifiques. — La révolte a été de tous les temps. — Arbitraire et injustice de la loi. — La société ne se maintient que par l’ignorance. — Son instabilité. — Difficulté de changer les conceptions humaines. — la malfaisance des institutions politiques. — Nuisance du morcellement de la terre. — L’anarchie et l’ouvrier. — L’anarchie et la beauté. — Il n’y a pas d’êtres supérieurs. — Identité des facultés humaines, quel que soit leur emploi. — Nuisance de l’autorité. — L’anarchie et les savants. — Étendue de la science. — Impossibilité à une nation de s’isoler. — Absurdité du patriotisme. — L’anarchie et la politique. — Inanité des réformes. — l’anarchie et l’esprit religieux. — Liberté dans les rapports des sexes. — Un changement social a toujours semblé impossible à réaliser. — La libération de l’individu par sa volonté de l’être.


Malgré que l’idée d’anarchie soit sortie de l’obscurité dans laquelle on a essayé de l’étouffer ; mal-