Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/255

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


XVII


L’INSTRUCTION DE NONO SE CONTINUE



Nono fut réveillé de bonne heure, le lendemain, par le tailleur pour se mettre au travail. L’ayant fait asseoir à côte de lui, sur son établi, il lui apprit à se croiser les jambes pour tenir moins de place. Puis il lui donna deux morceaux de drap à coudre ensemble, lui montrant comment il fallait qu’il tînt sa pièce, comment il fallait piquer et tirer l’aiguille.