Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/325

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


XXII


RECHERCHES INFRUCTUEUSES



Réveillée de bonne heure le lendemain matin, les artistes descendirent sous prétexte de prendre l’air, et de faire le tour du village ; mais en réalité pour interroger les domestiques et servantes de l’auberge, ayant imaginé de dire qu’un camarade de leur troupe les avait perdus, ce qui leur permettait de questionner et de donner son signalement, en s'informant si on l’avait vu.