Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/347

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


XXIV


TRISTES NOUVELLES



Avant de prendre congé de la famille du fermier, sachant qu’ils auraient encore une longue route à faire avant d’arriver à la ville, Hans se fit garnir son bissac de victuailles qu’il paya, et les trois artistes, avec l’hirondelle qui les attendait à la porte de la ferme, reprirent leur route.