Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/354

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


un de ses ouvriers, mais sembla vouloir détourner la conversation, chaque fois que Mab et Hans l’interrogeaient soit sur la boîte, soit sur son propriétaire.

Un individu qui était dans la boutique du tailleur, et n'avait rien dit, se leva et sortit en souhaitant le bonsoir.

Quelle que fût leur insistance, Hans et Mab ne purent rien tirer du tailleur et s’en allèrent, se promettent d`y retourner.

Mais ils avaient à peine tourné la rue que celui qu’ils avaient trouvé dans la boutique du tailleur les rejoignit, et les aborda en ses termes :

— Je vois que vous êtes des amis du jeune Nono auquel appartenait la musique que vous avez reconnue entre les mains de l’enfant du tailleur. Mais vous perdez votre temps à questionner celui-ci, il a trop peur des exempts de Monnaïus, et, dans votre intérêt, vous ferez bien de ne pas y retourner.

L’individu était un des trois amis de Nono. Il raconta à Hans et Mab consternés l’arresta-